Rechercher

Pourquoi Augiéras sur une scène de Théâtre ?

Dernière mise à jour : oct. 22

Augiéras est en conflit. Avec Dieu. Avec l'humanité. Avec sa mère. Avec ses amis. Avec l'armée. Avec la morale. Le conflit, c'est le ressort de la création, de la dramaturgie, n'est-ce pas ? Augiéras écrit sur sa chair avec son sang. Il se tatoue. Ainsi il porte des masques, il est joueur, bouffon, touchant et cruel comme un enfant. Ce faisant il est théâtral et ses textes s'accommodent très bien à la scène.


Augiéras est aussi mal élevé qu'un cri d'enfant agressif et désespéré.

Augiéras est aussi touchant qu'un cri d'enfant joyeux et émerveillé.


Lire Augiéras c'est se promener sur son corps, soulevé par la puissance de son souffle, sous les tirs de son regard, dans la fange de ses sécrétions et de sa supplication. C'est un voyage inquiétant, dangereux, intense, sensuel, sexuel, amoureux.


Oui, Augiéras dérange encore aujourd'hui. Au-delà des frasques bien connues de sa vie, au-delà des lectures partiales de ses récits, au-delà des fantasmes de non-lecteurs qui prétendent en savoir quelque-chose, c'est à l'œuvre elle-même qu'il faut revenir aujourd'hui, c'est à l'écriture de l'auteur qu'il est temps d'accorder toute notre attention. Étonnante traversée de cinq décennies depuis sa mort ! Le temps n'a pas altéré la force intérieure et formelle de son écriture. Il est temps de le hisser à la hauteur des grands écrivains du XXème siècle, aux côtés d'un Jean Genêt ou d'un André Gide, et - oserais-je ? - peut-être même au-delà car son œuvre est toujours en avance dans un monde aux yeux "grands-fermés" qui s'effondre doucement en chantant sa propre gloire, faux, inconscient, écœurant.


Oui l'œuvre d'Augiéras dérange encore aujourd'hui et pour longtemps. Peut-être aussi parce qu'elle exige du lecteur qu'il soit en cours de mutation vers le Nouvel Être qu'annonce l'auteur, un Nouvel Être mieux équipé de conscience universelle ?


(dessin : détail d'un lavis de François Augiéras entre 1957 et 1959)



53 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout